• DECISION N° 2016 - 0100/ DG – ANICT DU 11/07/2016

    DECISION N° 2016 - 0100/ DG – ANICT DU 11/07/2016

  • PRISE DE CONTACT ET D’ECHANGE DU DG DE l’ANICT AVEC LES AUTORITES REGIONALES ET LOCALES DE LA DECENTRALISATION DANS LA REGION DE SEGOU, LES 28 ET 29 SEPT 2015.

    PRISE DE CONTACT ET D’ECHANGE DU DG DE l’ANICT AVEC LES AUTORITES REGIONALES ET LOCALES DE LA...

  • MISSION DE PRISE DE CONTACT ET D’ECHANGES DU DIRECTEUR GENERAL DE l’AGENCE NATIONALE D’INVESTISSEMENT DES COLLECTIVITES TERRITORIALES(ANICT) AVEC LES AUTORITES REGIONALES ET LOCALES DE LA DECENTRALISATION DANS LA REGION DE KOULIKORO,LES 07- 08 SEPT. 2015.

    MISSION DE PRISE DE CONTACT ET D’ECHANGES DU DIRECTEUR GENERAL DE l’AGENCE NATIONALE...

  • MISSION DE PRISE DE CONTACT ET D’ECHANGE DU DIRECTEUR GENERAL DE l’AGENCE NATIONALE D’INVESTISSEMENT DES COLLECTIVITES TERRITORIALES(ANICT) AVEC LES AUTORITES REGIONALES ET LOCALES DE LA DECENTRALISATION DANS LE DISTRICT DE BAMAKO, LES 15 ET 16 SEPT. 2015

    MISSION DE PRISE DE CONTACT ET D’ECHANGE DU DIRECTEUR GENERAL DE l’AGENCE NATIONALE...

  • Entrée du Centre de santé de référence de Macina

    Entrée du Centre de santé de référence de Macina

Mot du Directeur

Modibo CisseL’ANICT est un service public à caractère administratif. Il a été créé par la loi N° 00-042 du 7 juillet 2000. Née d’une volonté forte des autorités maliennes, elle constitue un instrument capital dans le dispositif de rapprochement de l’administration de ses administrés. Structure d’appui technique et financier aux collectivités territoriales du Mali, l’ANICT vise essentiellement quatre objectifs :

la réduction de la pauvreté par la promotion du développement local conduit par les collectivités territoriales ;

l’amélioration des performances de l’Administration d’Etat ;

l’épanouissement de la citoyenneté locale et l’émergence d’un secteur privé local dynamique.


Lire la suite

RAPPORT DE L’ATELIER DE PARTAGE DES RESULTATS DE L’AUDIT ANICT-FNACT

formation fonds vert ANICT

formation fonds vert ANICT 1

formation fonds vert ANICT 2

19 AOUT 2016, dosage SALLE DE CONFERENCE DU MINISTERE DE LA DECENTRALISATION ET DE LA REFORME DE L’ETAT, what is ed LE PROCèS-VERBAL DE LA SESSION

ACTES ANICT

L’an deux mil seize et le 19 août, s’est tenue dans la salle de conférence du Ministère de la Décentralisation et de la Réforme de l’état la 4e Session Extraordinaire du Conseil d’Administration de l’Agence Nationale d’Investissement des Collectivités Territoriales (ANICT).
Le Président du Conseil d’Administration de l’ANICT, Monsieur le Ministre de la Décentralisation et de la Réforme de l’état, Mohamed Ag ERLAF après avoir ouvert la séance à 09 heures 30 minutes, a passé la parole au Directeur général de l’ANICT, Monsieur Modibo CISSE pour présenter l’ordre du jour de la réunion, qui a été arrêté comme suit :
• Vérification des mandats des administrateurs ;
• Présentation de la note relative à l’évolution du budget 2016 de l’ANICT;
• Présentation du projet de nouvel organigramme de l’ANICT;
• Questions diverses.

I. INTRODUCTION:

rapport fnactL’an deux mil dix-sept et les 31 janvier, buy information pills 1er et 2 février, order s’est tenu au Centre de Formation des Collectivités Territoriales (CFCT) l’atelier national de partage des résultats de la mission d’audit organisationnel du Fonds National d’Appui aux Collectivités Territoriales (FNACT) et de sa gestion par l’Agence Nationale d’Investissement des Collectivités Territoriales (ANICT) sous la présidence du Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Réforme de l’Etat, représenté par Monsieur Adama SISSOUMA, Secrétaire Général du MATDRE. Cet atelier avait pour but le partage des résultats de la mission d’audit tantôt cité et le recueil des avis de l’ensemble des types d’acteurs (nationaux, régionaux et locaux) et ceux des Partenaires Techniques et Financiers sur les propositions d’améliorations du dispositif de financement des collectivités territoriales. Après la minute de silence observée par l’ensemble des participants en la mémoire de toutes les victimes civiles et militaires qui ont perdu la vie dans les récents évènements terroristes survenus dans les régions nord du Mali, la cérémonie d’ouverture a été marquée par le discours de Monsieur le Secrétaire Général du MATDRE pour expliquer les enjeux de cet audit organisationnel.

A ce niveau il a mis l’accent sur l’importance du volet financier du dispositif national d’appui aux Collectivités Territoriales pour l’avenir de la décentralisation au Mali, elle-même essentielle pour la sécurité et une paix durable. Il fera remarquer que la décentralisation constitue l’ossature du volet institutionnel de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali et que son ministère travaille sans relâche pour rendre effectif les différents points de l’accord en lien avec la décentralisation. Sur ces points, il a rappelé le chantier ouvert en synergie avec le ministère chargé des finances pour le transfert des 30% des recettes budgétaires de l’Etat , celui relatif au transfert des services techniques déconcentrés de l’Etat aux Collectivités Territoriales dont une étude portée par le Commissariat au Développement Institutionnel pour proposer des modalités de ce transfert est aussi en cours. Il a aussi rappelé la mise en place des Agences de Développement Régional (ADR) et des Contrat-Plan Etat Région ou District (CPER/D). Le Secrétaire Général a exprimé les attentes des plus hautes autorités par rapport aux résultats de l’atelier pour examiner et enrichir le rapport de la mission d’audit et les propositions d’amélioration faites du volet financier du dispositif national d’appui aux Collectivités Territoriales. Il a terminé son discours par un remerciement des amis du Mali pour leur accompagnement avant de déclarer ouvert les travaux de l’atelier. Pour la conduite des travaux de l’atelier, un bureau de cinq membres a été mis en place. Il était composé ainsi qu’il suit : 1. Présidente : Mme SECK Oumou SALL, Maire de Goundam ; 2. 1er Vice-Président : M. Siaka DEMBELE, Président de l’Association des Régions du Mali (ARM); 3. 2ème Vice-Président : M. Georges TOGO, Gouverneur de la Région de Ségou ; 4. Rapporteur Général : M. Sory Ibrahim DIAGOURAGA de l’ANICT ; 5. Rapporteur Suppléant : M. Serge PONS, Assistant Technique PARADDER/UE.

Monsieur Sidi Mohamed KONE de l’ORTM a été le maître de cérémonie lors de cet atelier.

Télécharger le rapport ici ...