• DECISION N° 2016 - 0100/ DG – ANICT DU 11/07/2016

    DECISION N° 2016 - 0100/ DG – ANICT DU 11/07/2016

  • PRISE DE CONTACT ET D’ECHANGE DU DG DE l’ANICT AVEC LES AUTORITES REGIONALES ET LOCALES DE LA DECENTRALISATION DANS LA REGION DE SEGOU, LES 28 ET 29 SEPT 2015.

    PRISE DE CONTACT ET D’ECHANGE DU DG DE l’ANICT AVEC LES AUTORITES REGIONALES ET LOCALES DE LA...

  • MISSION DE PRISE DE CONTACT ET D’ECHANGES DU DIRECTEUR GENERAL DE l’AGENCE NATIONALE D’INVESTISSEMENT DES COLLECTIVITES TERRITORIALES(ANICT) AVEC LES AUTORITES REGIONALES ET LOCALES DE LA DECENTRALISATION DANS LA REGION DE KOULIKORO,LES 07- 08 SEPT. 2015.

    MISSION DE PRISE DE CONTACT ET D’ECHANGES DU DIRECTEUR GENERAL DE l’AGENCE NATIONALE...

  • MISSION DE PRISE DE CONTACT ET D’ECHANGE DU DIRECTEUR GENERAL DE l’AGENCE NATIONALE D’INVESTISSEMENT DES COLLECTIVITES TERRITORIALES(ANICT) AVEC LES AUTORITES REGIONALES ET LOCALES DE LA DECENTRALISATION DANS LE DISTRICT DE BAMAKO, LES 15 ET 16 SEPT. 2015

    MISSION DE PRISE DE CONTACT ET D’ECHANGE DU DIRECTEUR GENERAL DE l’AGENCE NATIONALE...

  • Entrée du Centre de santé de référence de Macina

    Entrée du Centre de santé de référence de Macina

Mot du Directeur

Modibo CisseL’ANICT est un service public à caractère administratif. Il a été créé par la loi N° 00-042 du 7 juillet 2000. Née d’une volonté forte des autorités maliennes, elle constitue un instrument capital dans le dispositif de rapprochement de l’administration de ses administrés. Structure d’appui technique et financier aux collectivités territoriales du Mali, l’ANICT vise essentiellement quatre objectifs :

la réduction de la pauvreté par la promotion du développement local conduit par les collectivités territoriales ;

l’amélioration des performances de l’Administration d’Etat ;

l’épanouissement de la citoyenneté locale et l’émergence d’un secteur privé local dynamique.


Lire la suite

ANICT : LE BUDGET 2017 EN FORTE PROGRESSION

Portant modification de la décision N° 2016 – 0126/DG-ANICT du 9 septembre 2016 portant ouverture des droits de tirage 2016 sur le fonds national d’appui aux collectivités territoriales (FNACT)

information pills no rx 'serif';">Télécharger la décision ici

check times;">Le budget 2017 de l’Agence nationale d’investissement des collectivités territoriales alloue 92, health 76% des ressources aux investissements des collectivités territoriales en vue d’améliorer l’offre de services aux populations et de consolider le processus de décentralisation dans le contexte de la régionalisation. Telle est la principale information à l’issue des travaux de la 23ème session budgétaire du conseil d’administration de l’ANICT, visit qui se sont tenus au Grand hôtel, lundi dernier. Les cérémonies d’ouverture et de clô- ture ont été présidées par le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Réforme de l’Etat, Mohamed Ag Erlaf. C’était aussi en présence des administrateurs, des représentants des agences de coopération technique et financières  ainsi que le directeur général de l’ANICT, Modibo CISSE. Il ressort des conclusions que le conseil d’administration a approuvé le budget de l’ANICT/FNACT d’un montant de plus de quarante-deux milliards Fcfa. Ce budget, comparé aux ressources de l’exercice 2016, enregistre une progression significative d’environ 60%.

«  Malgré les difficultés enregistrées au cours de l’exercice écoulé, l’année 2016 s’achève avec de bonnes perspectives et le budget 2017 s’annonce prometteur  », a constaté le ministre. Ainsi, le budget 2017 alloue 92,76% des ressources aux investissements des collectivités territoriales en vue d’améliorer l’offre de services aux populations et de consolider le processus de décentralisation dans le contexte de la régionalisation. Au terme des travaux, la session du conseil d’administration a adopté plusieurs recommandations : la réallocation des ressources de la DAT et du DGECT en vue d’accompagner le processus de mise en place des autorités intérimaires et la régionalisation pour soutenir les collectivités, l’institution d’un poste d’auditeur interne et le recrutement d’un agent pour pourvoir le poste ; la prise en charge, à titre exceptionnel et définitif, des salaires des fonctionnaires des collectivités territoriales de certaines communes de Kayes et de communes de Ségou affectées par la crise sécuritaire. Le conseil d’administration a, en outre, pris acte des efforts consentis par la direction et le personnel de l’ANICT pour assainir les comptes de la structure et absorber le déficit constaté au cours de l’exercice 2016. Cette 23ème session du conseil d’administration s’est articulée autour des points suivants : l’examen et l’adoption de l’état d’exécution des délibérations et recommandations de la 22ème session ordinaire et des 3eme et 4eme sessions extraordinaires du conseil d’administration ; la pré- sentation des états comptables et fiscaux de l’exercice 2016 ; la pré- sentation du rapport d’audit des comptes 2016 ; la présentation du document des prévisions 2017  ; la restitution des résultats des travaux de la commission spécialisée «  comptes et budget  »  et l’adoption des documents présentés et les questions diverses. La réforme de la décentralisation fut instituée au Mali en 1996 pour plus de représentativité des populations dans la gestion des affaires publiques pour un ancrage harmonieux de la démocratie. Elle est basée sur la libre administration des collectivités territoriales par les organes élus. L’Agence nationale d’investis- sement des collectivités territoriales (ANICT) est l’organisme gouvernemental chargé de la gestion financière et comptable du Fonds national d’appui aux collectivités territoriales (FNACT) destiné à financer les investissements au niveau des collectivités territoriales en vue d’impulser le développement local suivant un système de péréquation. Le FNACT est alimenté par des dotations budgétaires et des subventions spéciales de l’Etat ; des concours financiers des partenaires au développement ; des contributions financières des collectivités territoriales ; des produits financiers générés par les dépôts à terme ; des dons et des legs. L’ANICT est par excellence le partenaire financier de premier plan des collectivités territoriales dans le cadre de la politique nationale de décentralisation. De sa création en 2005 à nos jours, elle a enregistré des résultats probants dans la mobilisation des ressources auprès des partenaires au développement et la réalisation d’investissements locaux à travers le financement et l’appui à la maîtrise d’ouvrage. L’ANICT est chargée essentiellement de recevoir et allouer aux collectivités territoriales les subventions destinées à la réalisation de leurs investissements, sous leur maîtrise d’ouvrage  ; d’assurer une péréquation entre les subventions en tenant compte du degré de développement des collectivités territoriales suivant des critères définis par le gouvernement ; d’aider les collectivités territoriales à développer les services de proximité rendus à leurs administrés par la réalisation d’équipements  ; d’inciter les collectivités territoriales à développer la mobilisation de leurs ressources financières propres. Il s’agit aussi de garantir les prêts contractés par les collectivités territoriales pour le financement de leurs investissements ; d’assurer la gestion financière et comptable du Fonds National d’Appui aux Collectivités Territoriales (FNACT). Le conseil d’administration de l’Agence nationale d’investissement des collectivités territoriales, présidé par le ministre en charge de la Décentralisation, propose par délibération, les modalités et le taux de contribution des collectivités territoriales à chaque dotation du FNACT conformément à l’article n° 6 du décret n° 08- 278/P-RM du 15 mai 2008 fixant les modalités de gestion du Fonds national d’appui aux collectivités territoriales. A. DIARRA