PRISE DE CONTACT ET D’ECHANGE DU DG DE l’ANICT AVEC LES AUTORITES REGIONALES ET LOCALES DE LA DECENTRALISATION DANS LA REGION DE SEGOU, LES 28 ET 29 SEPT 2015.

 

Le Directeur Général de l’ANICT: le Professeur Akory Ag Iknane, accompagné de ses agents, dans sa volonté de mieux manager l’établissement, d’instaurer un dialogue fécond avec les Antennes régionales d’une part et d’autre part, s’est rendu dans la Région de Ségou, les 28 et 29 septembre 2015.


Le DG était accompagné des agents suivants :


- Le  Chef de Département suivi évaluation : Monsieur Mahamane Diallo,
- Le  Chef de Département technique représenté par : Fatoumata Sidibé,
- Le  Chef de Département Communication : Madame Touré Aïché Baba Keïta,
- La déléguée du Contrôle financier : Madame Diakité Aïssata H Traoré,
- Le Chargé de la Communication : Mohamed Tita Jean Pierre,
- Le Chef de protocole : Monsieur Ilezène Ag Sidi Ahmed.

 

Lundi 28 septembre 2015 : Rencontre avec les cadres de l’Antenne régionale ANICT de Ségou.
L’Antenne régionale visitée est bien logée mais en location.


En réunion de la mission avec le personnel, le Chef de l’Antenne a présenté la situation des projets en exécution. Sur les 235 projets :


·    156 sont en cours d’exécution normale,
·    79 sont totalement terminés,
·    et 3sont en difficulté d’achèvement qui sont : le Centre de santé de référence de Macina, le surcreusement d’une mare dans la Commune rurale de Sy dans le Cercle de San, et le Centre de santé communautaire de N’gara.


Les échanges ont porté sur les aspects organisationnels du Service.


En réponse aux préoccupations des Agents de l’antenne, le Directeur Général a présenté d’abord sa vision pour le devenir de l’Agence. Il a mis l’accent sur l’équité, la justice, et la promotion du développement local soutenu par le contrôle populaire.


Avec la création des Agences de Développement Régional (ADR), l’ANICT doit doubler d’effort pour la performance et avoir des ressources ; ainsi il sera instauré des critères de performance pour chaque Agence régionale afin d’apprécier les résultats atteints. Pour ce faire, il faudrait dit-il rationnaliser les ressources et avoir de bons rapports avec les Collectivités et les partenaires. Le démembrement de l’ANICT au niveau des Cercles est prévu mais pas urgent. L’outil informatique sera développé y compris l’archivage. Il faudrait que chaque Antenne régionale ait son siège ; mais cela se fera par étape.


Parmi les préoccupations de la Direction générale en direction du personnel, figurent:


·    l’amélioration des conditions de travail,
·    la formation continue,
·    et le prêt à faible taux à la banque pour que chaque agent dans la mesure du possible, puisse avoir une parcelle d’habitation, un toit, ou un moyen de locomotion.


L’après-midi a été consacré à la visite du chantier du Centre de santé de référence de Macina. Il s’agit surtout des bâtiments qui ne sont pas achevés, et les travaux confortatifs sous maîtrise d’ouvrage de l’ANICT.

 

Mardi 29 septembre 2015 :


Visite de courtoisie au Gouverneur de Ségou : Monsieur Thierno Boubacar Cissé.
Après les salutations d’usage, le Professeur Akory Ag Iknane a expliqué l’objet de sa mission et la nouvelle vision qu’il entrevoit pour l’Agence.


 Il en a profité pour remettre au Gouverneur, avant son application, une copie de la décision N°3 de la délibération de la Session du Conseil d’Administration du 31 juillet 2015. Il s’agira désormais, que toutes les Collectivités qui n’auront pas justifié les fonds qui leur ont été attribués, seront privées du droit de tirage de l’année suivante.
Le Chef de l’exécutif régional s‘est réjoui de la prise de cette décision d’autant plus que chaque année dit-il, il y avait un fonds qui était alloué à la tutelle pour le suivi des activités sur le terrain. Cela permettait de maintenir la Communication entre l’Administration et les Collectivités et surtout d’informer la population sur tout ce qui est en train d’être fait pour elle.

 

Rencontre avec  les acteurs régionaux, locaux et partenaires techniques et financiers de la Région de Ségou.
Sous la présidence de séance du Gouverneur, le Directeur Général de l’ANICT, à travers une projection sur Powerpoint, a expliqué l’objet de sa mission, la vision et la nouvelle orientation de l’Agence. Il se propose de  de mettre désormais au cœur du dispositif, la collaboration, l’échange et le contrôle citoyen. Il faudrait dit-il, que les bénéficiaires des investissements soient partie prenante depuis l’identification des besoins jusqu’à leur mise en œuvre.


Le Professeur Akory a informé l’assistance de la décision de la Session du dernier Conseil d’Administration de l’ANICT qui stipule que toutes les Collectivités qui n’auront pas justifié les fonds qui leur ont été attribués, seront privées du droit de tirage de l’année suivante.


Les participants ont exprimé leurs attentes, et ont fait des contributions dont entre autres :
-    L’ANICT étant maître d’ouvrage, en plus de sa fonction financière se doit de contrôler les infrastructures.
-    Le manque de formation au niveau des Collectivités entraine des lourdeurs dans l’élaboration des projets qui sont souvent mal montés.
-    Le retard dans le paiement des fonds alloués.

-    La mise à disposition d’un effectif conséquent d’agents au niveau  de l’Antenne régionale de l’ANICT  pour le suivi et le contrôle des 118 Communes non compris les chefs-lieux administratifs des 7 Cercles et la Région.
-    La non performance des entreprises locales et qui ne sont pas souvent à la hauteur, ou n’ont pas le matériel nécessaire pour faire les travaux ; il faudrait analyser cette situation avant de leur donner des marchés.
-    La non-implication ou consultation des Services techniques dans le suivi et l’évaluation des travaux alors que l’accompagnement des Collectivités  fait partie de leurs missions. .
-    Lanécessité d’un démembrement de l’ANICT au niveau des Cercles des Régions qui ont beaucoup de Communes.
-    La révision et la simplification des procédures de l’ANICTpour la compréhension et la facilitation les décaissements au regard des capacités techniques insuffisantes des Collectivités territoriales.
Après la réunion, la mission a visité le Centre de santé communautaire de N’gara dont les logements sont inachevés, les réalisations de l’ANICT en cours à l’Hôpital régional Nianankoro Fomba de Ségou (le Pôle mère-enfant, le bloc d’urgence, le bloc de consultation) et le gymnase en cours de finition du quartier Angoulême.

 

Département communication.