Compte rendu des 19 ème et 20 ème sessions ordinaires du C A

Le Maire de Ngara reçoit le DG de lANICT

healing times; font-size: 14pt;">Le budget de l’ANICT est en hausse de 0, viagra 94% par rapport à l’exercice 2014.C’est ce qui ressort des 19ème et 20ème sessions ordinaires de son Conseil d’Administration tenu le 16 juin à l’hôtel ONOMO de Bamako. L’Agence nationale d’investissement des collectivités territoriales ouvre cette Session avec une nouvelle équipe dirigée par le Professeur Akory Ag Iknane.


search times; font-size: 14pt;">Ce budget est établi pour l’année en cours, en équilibre des ressources et des emplois à la somme de 30 647 641 045 francs CFA. Ainsi le Gouvernement pourra honorer l’engagement de réaliser 30% de transfert des ressources fiscales de l’Etat vers les collectivités territoriales à l’horizon 2018. Pour ce faire, l’ANICT devrait être capable de passer au 31 décembre 2016 de 05 à 18%.

anict batiment in


Cette Session, présidée par le Ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation, fait ressortir qu’en 2013, l’offre de financement de 24 milliards 941 millions de francs CFA, a permis la réalisation de 1640 projets au profit des Collectivités territoriales.


Elle a permis d’apprécier les efforts consentis par l’Etat et ses partenaires au développement dans le cadre de l’amélioration de l’accès des populations aux services sociaux de base et des autres appuis du Fonds national d’appui aux collectivités territoriales (FNACT).


Cette session se tient au momentoù le Mali s’engage dans l’approfondissement de la décentralisation à travers la régionalisation, et s’extirpe progressivement de la longue et douloureuse période d’insécurité et d’instabilité économique et sociale. Aussi il devra faire face à de nouveaux  engagements par rapport à la mise en œuvre rapide et efficace de l’Accord de paix.


C’est pourquoi le Président du Conseil d’administration a exhorté l’ensemble des Maliens au pardon, à la concorde et à la réconciliation nationale.


Le pays devra solliciter et compter non seulement surle soutien de ses partenaires techniques et financiers mais aussi surtout sur les Collectivités territoriales pour que la décentralisation soit un véritable vecteur de croissance et de création de richesse, pour un véritable développement, au profit de tous les Maliens.


Au cours de la Session technique, l’examen des documents a permis de constater des faiblesses dans la maîtrise des ouvrages des Collectivités territoriales. Pour la livraison des ouvrages dans des délais raisonnables, l’accent devra être mis sur le renforcement des capacités de maîtrise d’ouvrage soutenu par une volonté des élus à se professionnaliser dans ce domaine.


Au cours de la Session budgétaire, l’annonce de l’abondement du FNACT des ressources de l’éducation et de la santé, a été saluée. Il est à espérer que les programmations seront transmises à temps à l’ANICT pour qu’elle puisse notifier ces ressources sectorielles au Collectivités territoriales.


S’agissant des états financiers, les procédures mises en œuvre ont été respectées, et les comptes ne comportent pas d’anomalies.


En clôturant les travaux, le Président du Conseil d’administration a adressé ses vives et chaleureuses félicitations au Directeur Général et à l’ensemble des travailleurs de l’ANICT pour la qualité du travail accompli et les exhorte à persévérer pour d’avantage de résultats au profit de tous les concitoyens.

 

Département Communication